Qui êtes-vous ?

Ma photo
Bienvenue sur ce blog. Passionné par les uniformes du XIX siècle et l'armée d'Afrique , on dit de moi que je fais le zouave......mais pas que ! Figurines fantastiques, Première et Seconde Guerre Mondial , croisade , époque napoléonienne etc ...Bref, j'essaye de varier les plaisir . Bonne lecture.

vendredi 1 octobre 2010

Les spahis

Bonjour. Aujourd'hui un petit mot sur les spahis. Cavaliers mythiques, peut être l'unité créé en Algérie la plus symbolique. Ceci est certainement du à leur image, des cavalier arabes, au costume si typique qu'ils en seront encore habillé au 14 juillet 1958 sans qu'aucun détails n'aient changé!!

La première image tiré de ma collection est une aquarelle du capitaine maréchal. Celui ci a le mérite d'avoir croqué ses camarades à l'époque dans la zone de Lalla Marnia vers 1845-48(à la même époque avec les acteurs et témoins et sur les lieux du combat de Siddi Brahim!)

Ces aquarelle revêtes donc pour moi l'importance de l'un des rares témoignage illustré de cette période qui soit une source primaire, à une époque où la photo n'en est qu'à ses balbutiements et où beaucoup de journalistes se contentent de dessiner d'après leur imagination et de Paris, les combats de l'armée d'Afrique, qu'ils ont a illustrer pour les journaux.

Enfin elles sont extrêmement jolies et bien déssinées ce qui ne gate rien!!

De ce fait des particularités uniformologiques foisonnent dans ces aquarelles. Prenons celle qui suit ce texte, le lieutenant Brown, du 2°spahis, le 18 juin 1846 (toutes les aquarelles sont précisément datées en plus!!) qui porte la magnifique grande tenue d'officier, dolman spencer rouge à brandebourgs noires, pantalon "flottard" bleu à bandes rouges, et surprise, en guise de coiffure un magnifique chapeau tressé de feuilles de lataniers, typique des cavaliers berbères!!





Voici la silhouette d'un troupier indigène. Les spahis vivent sous un régime particulier. Ils ont le droit de vivre en famille sous la tente, de ne pas être encasernés! Celui ci es daté de 1836.On constate l'armement indigène, le gilet à coins carrés typique des premieres fabrications, le burnous marron.



Voici un officier dans la tenue des premiers temps, le bleu est plus soutenue que sous le second empire, et la coiffure est la casquette d'Afrique , bandeau rouge et calotte bleu roi, passepoiles dorés (les spahis sont la seule subdivision de la cavalerie légère à avoir l'or comme couleur d'arme, les autres ayant l'argent)

Tout comme les zouaves (et plus longtemps qu'eux) les officiers de spahis auront la tentation de s'habiller "à l'orientale". Le chef d'escadron Marey Monge et le très célèbre colonel Yousouf seront les promoteurs de cette mode brillante mais déjà à l'époque jugée anachronique!
Le port de la tenue orientale ira de paire avec l'adoption du mode vie oriental par ces hommes, mariages mixtes encouragés, apprentissage de l'arabe, conversions à l'islam (pas recommandée!!) .... Une génération entière d'officier va se former sur le terrain et seront les représentant du second empire auprès des populations dans les bureaux arabes , élément clefs de la politique du "royaume arabe" de Napoléon Trois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire