Qui êtes-vous ?

Ma photo
Bienvenue sur ce blog. Passionné par les uniformes du XIX siècle et l'armée d'Afrique , on dit de moi que je fais le zouave......mais pas que ! Figurines fantastiques, Première et Seconde Guerre Mondial , croisade , époque napoléonienne etc ...Bref, j'essaye de varier les plaisir . Bonne lecture.

lundi 23 décembre 2013

L'heure du bilan a sonnée !!!




 Chasseurs indigènes de la brigade Ditte à la bataille de la Marne.

Et voici revenue la période des bilans et projets!


Alors tout d'abord, 2013 a été une bonne année pour la peinture! Malheureusement c'est de la peinture pour d'autre que moi dont il s'agit!!! En effet j'ai eu de grosses commandes de figurines SDA ce qui a lourdement impartie ma propre production. J'ai du peindre entre 160 et 200 figurines en plus de ma propre production. Le bilan 2013 est donc plutôt médiocre!J’atteins péniblement les  3485 figurines peintes  au 31 décembre.

Pour rappel relir les projet 2012/2013!!ici:

http://pacofaitlezouave.blogspot.fr/2012/12/le-bilan.html


Par rapport aux reliquats de 2012 :
-finir les figurines Crimée : Rien n'a avancé. Great War Miniature a enfin lancé la gamme française en toute fin d'année, j'en ai donc commandé et peints pour faire un test. Celui ci est concluant et les chasseurs à pieds sont superbes ils me serviront pour l'Algérie (bataille de Sidi Brahim)!Vivement la suite!
-finir la division dernière division d'infanterie du premier corps à Waterloo.....Ils sont en cours de peinture et seront donc finis debut 2014  ...quand aux cavaliers rien n'a bougé!


Par rapport aux commencements de projet depuis 2012:
-Brigade marocaine 1914 ; J'ai fait bien plus que commencer les achats puisque un bataillon est déjà peint ainis que deux pieces de 75. Tout cela dans le cadre du projet « Colomier 2014 » où nous présenteront la bataille de l'Ourcq. je vous ai d’ailleurs mis ce magnifique autochrome d'un chasseur indigène dans la tenue de campagne à la bataille de la Marne, en introduction!
-Le Hobbit : J'ai peint les personnages de la boites de base et je me suis arrêté là, le prix de ces figurines étant parfaitement scandaleux.
-Pour Mousquet et Tomahawk, je n'ai pas avancé les canoë que je devais produire. Ce projet et clos pour le moment jusqu'à ce que j'ai assez de place pour avoir un terrain modulable et pouvoir utiliser des canoës dans de bonnes conditions!
-La conquête de l'Algérie : le projet est au point mort faute de temps et de motivation :  pas de lecture, de sorties de figurines ou de découverte très motivantes! L'année prochaine devrait être mieux avec la sortie des figurines pour la Crimée qui vont multiplier les possibilités de transformations!) J'ai néanmoins transformé pas mal de figurines en customisant des marques existantes mais pas de peinture!
-L'armée française années 20 pour le Levant et la Syrie : les premiers achats commencent à peine et le projet va se lancer en 2014.
-finir les armées pour les Dardanelles en 1915: j'ai bien avancé mes français (30 figurines) et j'ai presque finis mes achats. Il faut dire que j'ai étendue le format de ce que je voulais faire en 14 18 à 60 fantassins par armé, du coup il y a eu pas mal de changements dans les listes. Pour les turcs il ne me manque que l'artillerie.


Voilà pour le bilan ! Maintenant les projets :


Finir ce qui est commencé (sic!) ce qui ne sera pas une mince affaire!
-Waterloo;: le plus gros et le plus long de mes projet , il faut absolument que je finisse ce qui reste (100 fantassins et 36 cavaliers), les fantassins sont en peinture depuis quelques semaines.
-La Crimée : je mes entre parenthèses ce projet car il risque de faire l'objet d'un projet communautaire en 2015!
-L'ourcq 1914 : le projet est sur les rails et sera terminé avant ou pendant les grandes vacances .Il ne me restera plus que les décors à voir pour la présentation en novembre 2014.
-le Dardanelles :finir les français et les turcs.
-L'Algérie 1830 45, avancer le projet et peindre ce qui est déjà transformé!

Les nouveaux projets :
-Une armée du Levant/Syrie en 1919-25 60 fantassins deux ou trois véhicules .
-Une armée alaouite pour la Syrie sur le même format que ci dessus.
-Peindre 1500 point de hauts elfes pour warhammer. (je reviendrais sur ce projet plus tard lorsque j'aurai un peu plus de figurines peintes! pour le momment j'ai deux grands aigles et deux balistes de peint.


-Commencer les achats de russes Crimée pour 2015 et si possible, peindre une brigade d'infanterie!



Voilà le bilan de 2013 et les projets pour 2014. Je vous remercie d'avoir suivi ce blog malgré le peu de sujets que je poste (je vais essayer d'améliorer cela aussi!) Je vous souhaite à tous de bonnes fêtes et à l'année prochaine!
Et pour bien commencer l'année je vous propose quelques photos de figurines fantastiques que j'ai peint il y a un mois . C'est l'une des premières boites de figurines que j'ai acheté lorsque j'étais jeune, l'Adventurer starter set de Citadel Miniatures!Il n'y a  pas de projet particulier , c'était juste une envie de gamin!!









Bonne et heureuse année 2014

mercredi 11 décembre 2013

Bataille de l'Ourcq 1914, nouveau projet !!

Je viens d'accepter de me lancer dans un nouveau "gros projet". Lâchement harcelé par une multitude de figurinistes sudiste (le sud de la France pas Dixie!) , je me suis lancé dans la reconstitution de la bataille de l'Ourcq en 1914. quelques jours avant la grande contre attaque de la Marne, la 6°armée amorce son attaque sur le flanc marchant des armées allemandes . L'attaque à lieu au nord de Meaux, d'ouest en est. La pointe de cette attaque est constituée par la brigade de chasseurs  indigènes du général Ditte, et de deux divisions de réserve. Chez les Marocains, un jeune lieutenant , futur marechal de France, Alphonse Juin, et un immense poète qui trouvera la mort au deuxième jour de la bataille, Charles Peguy (276°de ligne) .Il est tué d'une balle dans la tête au moment même où il refuse de se coucher avec la troupes. Cette mort brave mais stupide est typique de l'état d'esprit des officiers français en 1914, a tel point qu'elle sera dénommé des cette époque "le suicide sous les pommiers".

je vais donc peindre 3 bataillons de la brigade marocaine, en utilisant des figurines Artizan design "march or die". Les tirailleurs indigènes sont des troupes marocaines. Officiellement, le sultan du Maroc 'est pas en guerre avec l’Allemagne, du coup ses troupes prennent la dénomination "d’indigène". en 1915, aprés une  déclaration de guerre en bonne et due forme, les deux régiments deviendront 1° et 2° régiments de tirailleurs marocains, qui se couvriront de gloire jusqu'en 1955.

J'airais également 9 bataillons de ligne français, deux pieces de 75 et deux mitrailleuses. Voici les photos des premiers tests :

cordialement
paco









My next project will be the battle of "Ourcq" in 1914 ,  a few days before the battle of "La Marne".The 6th army of Paris start a flanc offensice on the german army .the general attack direction was ouste/est  in the north of Meaux.

 French troops involved were the "chasseurs indigenes" brigade, and two "reserve" divisions. During this battle two very konwn people were in the ranks, Alphonse Juin former marchal of France during the WWII (army of Italy), and Charles Peguy , great poet who was kild by a bullet in his head just at the moment he refused to lie down with his soldiers , he was an archetip of french officer mind  at the start of the war!!!This kind of brave but stupid death was called "suicide under the apple trees"in 1914 .

The "chaseurs indigene" were morocan troops. But as the sultan of maroco wasn't in war with germany, the morocan troops were called "chasseurs indigene" until 1915 wer war was open officialy and the two regiments were renamed "morocan tirailleurs regiments" . from 1914 to 1955, those troops were an elite of the french army !

bestregards
paco

lundi 9 décembre 2013

Les chasseurs à pieds en 1854

Aprés une lonnnngue absence voici les dernieres productions.

Great war Miniatures a commencé à sortir les français pour la guerre de Crimée . J'ai donc acheté un pack pour faire un test avec mes foundry. Elles se mixent trés bien ensemble!

ces figurines représentent donc des chasseurs à pieds dans la tenue 1845, en tunique et képis. Ils me serviront bien entendu pour la guerre de Crimée mais aussi pour mon projet sur Siddi brahim! Ally Morrison a déclaré sur le Lead Adventure Forum qu'il ferait des figurines en position "trail arms" soit l'arme à la main à hauteur de la hanche, à mon avis la position la plus caractéristique de ces soldats qui furent les premiers à utiliser le pas de course systématiquement, et à pratiquer le sport !

place aux photos :

After a long time without posting, my new works : french criméean "chasseurs à pieds" from Great War Miniatures. I will use them for Criméa, but for Algeria 1845 two (battle of Siddi Brahim) . Ally Morrison told on the Lead Adventure Forum that he will produce some of them at the trai arm position; my favourit and most carcteristic pose for light troops !

bonne lecture
paco

dimanche 5 mai 2013

Riom (63) durant la guerre de 1870.

Riom est restée loin des combats mais conserve un témoignage de ce pan de l’histoire française avec ce tableau signé, morceaux d’un vaste panorama découpé et éparpillé dans plusieurs musées de France. On peut le voir au dernier étage du musée Mandet



Si Riom est restée loin du front en 1870, elle a participé à l’effort national et a envoyé ses enfants se battre contre les Prussiens. L'été de 1870 est sec et chaud. Les Riomois aisés partent à la campagne. La candidature d'un Hohenzollern au trône d'Espagne n'inquiète personne. Même s'il y a des bruits de bottes, la confiance du pays dans son armée est totale. Pourtant elle n'est pas très bien préparée. La France demande à la Prusse une renonciation au trône d'Espagne. Mais le télégramme envoyé le 13 juillet par Bismarck à toutes les ambassades est jugé provocant. Il amène Napoléon III à déclarer la guerre avec l'assentiment du parlement. Souscriptions et prières publiques À Riom, une souscription publique est lancée par la ville, par la Société Lyrique et les Joyeux Chanteurs Riomois en faveur de l'armée. Des prières publiques sont demandées. Le 83 e de ligne, installé à la caserne Lafayette, (emplacement actuel de la poste), part le 24 juillet par le train. Personne ne doute d'une victoire rapide. Mais au fil des jours, les nouvelles sont contradictoires. On apprend le désastre que tardivement, début septembre. L'armée impériale s'est repliée sur Sedan le 28 août. Elle capitule le 2 septembre. Napoléon remet son épée au roi de Prusse Guillaume et part en captivité. Le régime impérial s'effondre et le 4 septembre un gouvernement de Défense Nationale proclame la République. À Riom, on a rappelé les classes 65-66. Un bataillon de la Garde Nationale Mobile est constitué : c'est le 4 e du 32 e régiment de mobiles du Puy-de-Dôme qui en comprend cinq (Combronde, Montaigut, Saint Gervais et Pontgibaud). Le gouvernement provisoire veut poursuivre la guerre. Anciens impériaux, royalistes et républicains se rangent derrière lui. L'armée prussienne poursuit sa route vers Paris qui capitule le 28 janvier. À Riom, le maire et le sous-préfet prennent la parole le 31 octobre au Pré Madame et font luire l'espoir d'une revanche. Des mesures sont préconisées au cas où l'ennemi atteindrait l'Auvergne : ne pas déchalasser les vignes pour gêner les charges de cavalerie, mettre en sûreté les récoltes et le bétail ou faire cultiver les champs abandonnés. Tandis que des réfugiés arrivent, on essaie de rétablir une vie normale. La rentrée des classes a lieu le 19 décembre. Le collège étant réquisitionné pour loger la Garde Mobile, les cours ont lieu au Musée, à la sous-préfecture et au palais. Une subvention de 25.000 francs est votée par le conseil municipal pour armes et munitions qui sont livrées en octobre. La population souscrit aussi pour un fanion, une épée, ou une mitrailleuse. Un comité centralise linges, compresses, bandes. 65 lits de l'Hôpital sont réservés aux militaires blessés et 10 lits sont installés au château de Montaclier. Le 4 e bataillon de la Garde Mobile est en ville ce qui ne va pas sans désordres : vols à l'étalage, rentrée nocturne bruyante, saccage d'une maison de tolérance. C'est avec un certain soulagement qu'on le voit partir vers l'armée de la Loire le 25 septembre, avec ceux de Clermont et d'Issoire. Il est engagé dans la bataille autour d'Orléans et participe à la prise de Coulmiers le 9 novembre. Mais la victoire n'est pas exploitée rapidement et un froid intense s'installe. Le 29 novembre la bataille perdue de Beaune-la-Rolande stoppe la marche vers Paris. Les restes du 4 e bataillon vont aider à constituer l'armée de l'Est, qui doit débloquer Belfort. Ils s'illustrent près de Montbéliard mais sont défaits à 10 km de Belfort. Les Riomois battent en retraite à partir du 19 janvier, dans le froid, la neige et sans vivres. L'armistice signé le 28 ne concerne pas les troupes de l'Est. Les Prussiens attaquent. Les Riomois se réfugient en Suisse où ils seront internés jusqu'au 13 mars. Pour eux, la guerre est finie. Un hiver très rude À Riom aussi, l'hiver a été rude. Le trafic ferroviaire est interrompu pendant un mois. La misère se développe. On crée des "fourneaux économiques", restaurants bon marché qui vendent des aliments à consommer sur place ou à emmener. Le 18 janvier 1871, l'empire allemand prend naissance dans la galerie des glaces du château de Versailles, où le roi de Prusse devient l'empereur Guillaume Ier. L'Alsace et une partie de la Lorraine sont annexées. De quoi motiver une revanche…

in Journal "La Montagne" du 05/05/2013

samedi 2 février 2013

La tenue de tranchée en Crimée

Voici une planche représentant un fantassin un chasseur et un tringlot  en Crimée en tenue de tranchée.





on y voit les chechia qui ont été distribuées aux fantassins comme bonnet de police, la fameuse criméenne (quelqu'un aurait il des photos du systeme de montage de la capuche et de la rotonde ?) et les guetres "bulgares" .

voici une autre version de la même planche, dont la mise en couleur est différente....



Visiblement le tringlot porte le bourgeron de cuisine, par contre le chasseur lui porte une sorte de criméenne courte à capuche et à un rang de boutons ????

cordialement
paco

jeudi 31 janvier 2013

article sur la guerre du Rif (2)

Voici un article (la deuxieme partie d'un article en fait ...je recherche la partie 1) provenant de la gazette des armes (N°119 juillet 83) concernant la guerre du Rif.






bonne lecture cordialement paco

samedi 19 janvier 2013

Français 1815 / Bolt action

Voici la sixième brigade peinte pour le premier corps français à Waterloo. C'est la seconde de la troisième division. Elle est composée des 25° et 45° de ligne. Tous ces régiments participent à la grande attaque du premier corps sur le centre anglo néerlandais, et subissent la charge de la cavalerie lourde anglaise.





Il ne me reste "plus" que la quatrième division, qui va être engagée contre le flan gauche allié autour de la ferme de la Papelotte. Cette division est entierement en manteau, (c'est un choix pour pouvoir différencier les divisions sur la table)et sera donc peinte assez rapidement par rapport à la résente brigade ! Pour ma part je vais attendre un bon moment avant de repeindre de la ligne française .....OUF !


Mes beaux projets pour 2013 n'auront pas tenus trés longtemps en l'état.......en tout cas il y aura un ajout de taille!

Ayant un sparring partner pour jouer seconde guerre mondiale, et suivant l'élan général pour la règle "Bolt action", je vais me constituer deux armées pour ce jeux.

Tout d'abord il y aura des allemands 1940, puis des français (pas forcemment dans cet ordre là d'ailleur!) le format sera trés simple pour débuter, 3 squads d'infanterie, un état major, un canon antichar, un mortier, un blindé léger (ou automitrailleuse) .

Il semble qu'outre manche cette règle remporte le même succès qu'en France, et chose intéressante, les anglais la joue en première guerre et entre deux guerre également!

pour suivre les évolutions de cette rêgle , le forum français dédié:

http://bolt-actionww2rules.fr-bb.com/

Bonne lecture !

cordialement
paco